dimanche 12 octobre 2014

La dure vie des précepteurs


En échangeant l’autre jour avec une princesse sur les rencontres entre précepteurs et  princesses, celle-ci m’a envoyé une très jolie analogie. Avec sa permission je la reproduis ici.

Ce n’est pas toujours facile d'être précepteur ... surtout quand les petites princesses ne sont plus seulement désobéissantes mais deviennent véritablement pénibles. Mais bon, c'est avec l'expérience qu'on s'améliore ;-)

Vivre entouré de princesses, c'est comme être dans un jeu vidéo parfois ...

Il y a :

-         le niveau facile : les princesses qui font des bêtises de temps en temps mais qui se calment immédiatement quand tu hausses le ton ;

-         le niveau intermédiaire : les princesses qui font pas mal de bêtises et ne se calment pas toujours quand tu les grondes et à qui il faut parfois administrer une bonne correction pour qu'elles se calment ;

-         le niveau difficile : les princesses qui peuvent faire beaucoup de bêtises et avec qui il faut réagir immédiatement si on ne veut pas être dépassé par les crises. Si le niveau est difficile, c'est qu'il faut vraiment réussir à cerner la personnalité de la petite princesse et trouver les punitions adaptées qui réussissent à la calmer (du moins pour un temps ;-) ) ;

-         le niveau impossible : quand les petites princesses sont justes méchantes et qu'elles ne souhaitent pas vraiment partager quelque chose avec le précepteur mais plutôt s'imposer à lui ;

-         le niveau bonus : les princesses et le précepteur vivent une aventure différente des autres qui peut leur apporter à chacun quelque chose ;

-         le niveau final : là, il n'y a plus qu'une princesse mais c'est celle qui te correspond vraiment. Elle n’est pas facile à trouver et il faut déjà réussir tous les autres niveaux pour être un super précepteur. 

Tu vois c'est tout pareil, sauf que comme c'est pas virtuel, quand on perd une partie, c'est beaucoup plus difficile à accepter.
Je dois dire que j’ai adoré !

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés