lundi 14 juillet 2014

Reprise en main (4ème partie)















Lentement ma main se posa sur son genou gauche, remonta sur sa cuisse et s’immisça vers son intimité. Lorsque mes doigts rencontrèrent l’humidité qui s’en échappait, Marion se serra un peu plus fort contre moi et gémit.

-         Sam …
-         Oh … mais dis-moi … qui est-ce que j’ai sur mes genoux, là … une étudiante qui a mal fait ses devoirs, cette année … qui n’a pas été sérieuse … et qui s’énerve pour un rien … n’est-ce pas ?

Mes doigts avaient commencé à caresser lentement Marion, qui s’était mise à bouger, accompagnant le mouvement de tout son corps.

-         Sam … arrête … j’ai honte …
-         Une étudiante qui se retrouve nue sur mes genoux … parce qu’elle a été déculottée … et qu’elle a reçu une fessée … comme une gamine …
-         Sam …

Marion avait gémi un peu plus fort lorsqu’elle avait senti mon index la pénétrer.

-         Une étudiante dont j’ai dû rougir les fesses … les fesses nues … et qui n’était pas très fière, je crois, de recevoir la fessée.
-         Sam … non … non … arrête de me parler … j’ai trop honte …
-         Marion. Tu as reçu une fessée à cause de ton insolence. Mais tu sais que nous allons devoir reparler de ton travail, l’année prochaine. Un travail insuffisant.
-         Sam …

Marion s’était agrippée à moi et ses lèvres venaient de se coller aux miennes. Je continuais mon mouvement de va et vient avec mon index. 

-         Et comme je ne veux pas que tu recommences une année comme celle-ci … je vais te reprendre en main, Marion. Aussi souvent que nécessaire. Tu seras suivie de près. Chaque semaine tu me feras un compte-rendu de ton travail, de tes notes, de ton comportement. Et nous en parlerons lorsque nous nous verrons.
-         Sam …ah … aaaah … aaaahhh …
-         Et dès cet été, tu vas devoir travailler … je te donnerai un programme … des devoirs de vacances, en quelque sorte …
-         Sam …non … je ne veux pas … je ne veux pas les faire … je … je ne les ferai pas …
-         Alors tu recevras de nouveau la fessée, Marion … jusqu’à ce qu’ils soient réalisés. 
-         Aaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh ….

Marion venait de jouir.

5 commentaires:

Tassmania, jalouse à mort et en mode Caliméro a dit…

@Sam: Elle a vraiment trop de chance cette Marion! Moi mon dernier examen y'avait personne pour me reprendre en main et me suivre de près pour m'empêcher de faire des bêtises, c'est vraiment trop inzuste :(

Est-ce qu'elle se rend compte de sa chance au moins? En plus, son amoureux célèbre son corps même (non, je ne dirai pas "surtout" :D!) quand elle est insolente et qu'elle lui donne des tapes, la peste!

Annonciate a dit…

Marion ne se rend même pas compte de la chance qu ' elle a. Si elle le sait mais en abuse. Elle sait parfaitement où elle va. Elle fait en fait le minimum de travail pour le faire râler, lui parle avec insolence mais aussi car elle aime et redoute ses fessées... et Sam n s' en prive pas tout en l' aimant très fort.

Annonciate a dit…

Je suis en train de lire toutes vos aventures ....et je me régale !!!

Lou a dit…

Moi je pense que Marion sait très bien la chance qu'elle a. Certes, elle joue, elle en abuse même parfois, mais tout au fond d'elle, elle sait très bien qu'elle serait toute perdue sans Sam. Il est si important pour elle...

Tassmania a dit…

@Lou: Coucou copine, ça gaze?
Mais oui bien sûr, je sais bien que Marion sait quelle chance elle a, c'était juste pour rajouter une couche au caractère détestable et de mauvaise foi de Tassmania quand elle est jalouse! D'ailleurs je ne suis pas à la place de Marion mais perso, j'aurais du mal à me libérer aussi totalement dans le plaisir si pour une raison ou pour une autre je n'étais pas capable de prendre la pleine mesure des qualités de mon compagnon et plus encore, de sa disponibilité à mon égard... Mais c'est bien sérieux tout ça... Suis d'accord pour aller bronzer avec toi :) Pi tiens, il me reste des bonbons à la menthe, prends-en un :)!

Messages les plus consultés