mercredi 29 juillet 2009

La main sur la lune



En ces jours de commémoration du quarantième anniversaire du premier pas sur la lune, j’ai appris dans L’Express de cette semaine que Plutarque la qualifiait du joli nom de « résidence des âmes », et introduisit la caractéristique suivante : la lune dispense « une lumière qui rend humide et fertile et qui aide à la genèse des êtres vivants ».

Faisons le rapprochement avec le dictionnaire de l’académie :

LUNE n. f. XIe siècle. Issu du latin luna, de même sens.

2. Locutions et expressions figurées. Par allusion à la forme de cet astre. …. Pop. La lune, le derrière, les fesses

D’où l’amour sans doute du soleil, principe masculin, pour la lune … Tout s’éclaire …

La lune est également redoutée, du fait de son changement d’apparence, contrairement au soleil : « Elle devance autant qu’elle suit », dit d’elle Jacques Arnould. Ce paradoxe a très probablement participé à la symbolisation de la lune comme figure féminine, n’en doutons pas.

Continuons avec l’Astronomie populaire de Camille Flammarion et faisons comme lui :

« La lune sera la première étape de notre grand voyage ; nous nous arrêterons à sa surface pour contempler son étrange nature et étudier son histoire … »

et concluons avec la poésie et le charme suranné de Point de lendemain de Dominique-Vivant Denon, tout en sachant que nous avons, contrairement à lui, des projets bien précis :

« Nos bras défaillans s' enlacèrent, et nous allâmes tomber, sans le moindre projet, sur un canapé qui occupoit une partie du temple. La lune se couchoit, et le dernier de ses rayons emporta bientôt le voile d'une pudeur qui, je crois, devenoit importune. Tout se confondoit dans les ténèbres. »

Enfin ne boudons pas notre plaisir et ne suivons pas l’exemple de Georges Brassens, qui, auprès de son arbre, se languit :

« Je m'en bats l’œil mais,

Mais si quelqu'un monte aux cieux

Moins que moi j'y paie des prunes:

Y a cent sept ans, qui dit mieux,

Qu' j'ai pas vu la lune ! »

En conclusion, à tout prendre, au lieu d’un premier pas sur la lune, je préfère nettement y mettre la main !

1 commentaire:

Anonyme a dit…

J'ouvre ton blog seulement..et je m'arrête sur ce premier texte, je découvrirais peut-être les autres...Trêve de flagornerie, c'est succulent... Derechef, un peu de dérivatif à Séléné ou Phoébé..
Lunatique : bizarre, capricieux, changeant, fantasque, frivole, inconséquent, instable, léger...
Promettre la lune, être dans la lune,tomber de la lune...
Lunaire, lunaison, luné, lunetier, lunule, et même luni-solaire pour le meilleur !
Ai-je fait le tour de la ...lune ?
Kordi.

Messages les plus consultés