samedi 18 juillet 2009

Un rêve

D'habitude je rêve très rarement que je donne une fessée à une fille. Ou alors mon inconscient l'oblitère immédiatement et je ne m'en souviens plus. Cette nuit, dans un de ces instants de demi-sommeil lorsque celui-ci s'interrompt plusieurs fois, des bribes du rêve qui venait de s'achever se sont glissées jusqu'à mon esprit encore embrumé. En voici le souvenir.

J'étais dans une maison, au rez-de-chaussée, non loin de l'escalier en bois brun foncé qui desservait en tournant les chambres à l'étage. Une fille en face de moi. Vêtue d'un shorty noir, jambes nues. Avec peut-être une nuisette blanche toute simple, mais qui ne recouvrait pas ses fesses. Ou un simple tee-shirt léger. Mes souvenirs commencent là. Il était clair que j'allais dans les instants qui suivent administrer une bonne fessée à cette personne, et que celle-ci le savait. Je lui ai dit d'une voix ferme et quelque peu agacée, assez sèche, quelque chose comme :

- Bon, maintenant, tu files en haut !

Et la fille, au lieu de monter lentement les marches d'un air résigné, comme je m'y attendais, m'a jeté un regard quelque peu angoissé, et a monté très très rapidement les marches, en dégageant une anxiété qui a déclenché chez moi un très fort et très délicieux moment de tension érotique. Je pouvais presque entendre des dizaines de papillons voleter dans son ventre au moment où elle m'a jeté ces regards furtifs en se précipitant vers le haut, tentative désespérée de gagner quelques secondes avant que le châtiment mérité ne s'abatte sur la partie postérieure de son individu.

Je l'ai rejoint dans une chambre, elle s'est retrouvée sur mes genoux, je lui ai administré une fessée, et le deuxième moment délicieux dont je me souviens, c'est le contact de la paume de ma main s'abattant sur ses fesses encore recouvertes de son shorty. Je ne me souviens pas si par la suite je l'ai déculottée.

Le rêve s'est achevé, avec encore quelques images très floues. Il m'en est resté ce que je viens de raconter.

Je n'avais pas pris mon appareil à photographier les rêves, mais nul doute que j'essaierai un jour de transcrire en images ce souvenir ...

1 commentaire:

Rose a dit…

Un joli rêve même si je t'en souhaite des plus 'éveillés' ;)

Messages les plus consultés